En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Voyage à Rome

Monter mercredi descendre jeudi

Par MICHEL DECHA, publié le mercredi 14 février 2018 22:42 - Mis à jour le mercredi 14 février 2018 22:52
images(2).jpeg
Où l'on retrouve le forum dans la vraie Rome au soleil, sous la pluie, à midi et presque à minuit

La pluie avait ce matin un agenda particulièrement chargé : elle n'a pu nous consacrer que le temps du trajet le matin vers Rome. On ne lui en demandait pas moins. Le froid, lui, a cru bon, au contraire de nous tenir compagnie jusqu'à midi : pas cool, le froid. L'ascension du Capitole a donc eu des airs d'expédition himalayenne. Au sommet, la place de Michel-Ange (rien à voir avec la souris de Disney, rappelait un esprit tordant) mais aussi la statue équestre de Marc-Aurèle et l'occasion inespérée de si bon matin de compléter son dossier de travail au risque de perdre des doigts gelés. Heureusement, un refuge de qualité s'offrait à nous : les musées capitolins où foisonnent sculptures, tableaux, médailles, vases grecs mais aussi questions aussi variées que "on aura un temps libre ?, "c'est quand le temps libre ?" ou encore, plus originale "dites, on n'a pas eu beaucopup de temps libre, si ?". Subitement atteinte d'une surdité bien commode, la compagnie des adultes a ensuite proposé une rapide découverte du forum républicain.
    Le temps de négocier l'entrée au forum dans un baragouin aux frontières du latin, du français et d'un espagnol premier trimestre, le pique-nique était avalé. Il serait vain de vouloir faire d'ailleurs partager l'expérience culinaire que ces repas rapides constituent : pour en approcher, on pourrait imaginer un en-cas préparé, dans le noir, par un nourrisson pervers. L'estomac le moins récalcitrant supplie bouche et mains de lui épargner une telle expérience au point que la résurrection de Lord Sandwich a été récemment annoncée, le bonhomme n'en pouvant plus de se retourner dans sa tombe.
      Il peut sembler improbable, une fois sur le forum, d'identifier ce tas de pierres, là, et de différencier ce trio de colonnes de leurs voisines. Mais l'éducation nationale dispose non seulement de talentueux personnels, c'est une évidence, mais, il faut le dire, de géniaux groupes d'élèves. L'alchimie des uns et des autres permet donc une découverte à la fois ludique, riche et passionnante. (C'était la rubrique : "Comment pratiquer efficacement la méthode Coué ?")
    Finalement, le soleil qui jouait sa diva derrière ses sept voiles de nuages a daigné  apparaître mais pour peu de temps, et annoncé d'abord par un coin de ciel bleu au Panthéon. On comprendra aisément l'absolue nécessité d'attendre ce moment pour accorder aux élèves l'opportunité de dépenser les maigres économies de leurs parents, à leurs dépens. L'équipe enseignante, de son côté, soucieuse du bien-être de l'économie locale, a dû s'imposer de prendre une consommation en terrasse, également par respect pour la trop brève apparition de l'astre du jour.
Mais toute contrainte, même insupportable, a un terme et il a été question en fin de journée de la modestie toute relative du premier empereur, Auguste, dont on a admiré l'énorme mausolée et l'autel qu'il a dressé à la Paix personnifiée pour rappeler son extraordinaire action pacificatrice : éliminer ses ennemis, internes ou externes, quelle efficacité en effet !
Le dîner ne sera pas évoqué ce soir en raison des nombreuses plaintes reçues tant de la part de l'association des diététicien-nes en colère que du lobby des aliments gras, salés, sucrés qui ont protesté contre la mauvaise image que les propos ici tenus pouvaient faire naître chez le parent influençable.
Quoiqu'il en soit, afin de ne pas rater l'avion demain aux aurores, il faudra dormir, peu, quel que soit le résultat de l'équipe multimillionaire victorieuse en Ligue des Champions ce soir.