En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

La classe préparatoire AL

La classe préparatoire AL

Par Coordination Prépalittéraire, publié le lundi 18 juin 2018 17:00 - Mis à jour le mercredi 4 juillet 2018 13:14
DSC_0006_7.JPG
Nouveau ! La bibliographie de vacances des hypokhâgnes
et aussi La bibliographie de concours des futurs khâgnes !

 

LA CLASSE PRÉPARATOIRE AL DU LYCÉE GUIST’HAU DE NANTES


Une formation littéraire d'excellence pour de multiples débouchés

Notre classe préparatoire AL offre une formation d'excellence ouverte sur la littérature, les langues et les sciences humaines. Très encadrés par des professeurs hautement qualifiés, les étudiants y acquièrent une culture générale étendue et des méthodes de travail solides. Ils ont le temps de mûrir leur projet professionnel tout en accédant à des débouchés de plus en plus nombreux.

Une formation en deux (ou trois) ans

Durant la première année, appelée hypokhâgne, la formation est indifférenciée. La seconde année, appelée khâgne, le lycée Guist’hau prépare aux épreuves de l’ENS de Lyon, Lettres et Sciences humaines.

Les bons étudiants ont la possibilité de redoubler la khâgne, s'ils souhaitent améliorer leurs résultats aux concours (par exemple, passer de l'admissibilité à l'admission ou intégrer une école plus cotée).

Organisation des enseignements

 

Première année (hypokhâgne)

Français 5h

Philosophie 4h

Histoire 5h

Géographie 2h

LVA 4h (Anglais, allemand, espagnol)

LVB 2h (Anglais, allemand, espagnol, russe, italien)

Culture antique 1h

Latin et/ou grec 2h

Options  études théâtrales 4h

Options complémentaires :  géographie 2h ; LVB 2h ;

langue ancienne 2h ; seconde langue ancienne 2h ; allemand LV3

 

 

Deuxième année (khâgne)

 

Tronc commun                    Options de spécialité

Français 5h                          - Etudes théâtrales 4h

Histoire 2h                            - lettres modernes 8h

Géographie 2h                     - lettres classiques 8h

Philosophie 4h                     - Philosophie 6h

LVA 3h                                   - Anglais 5h

Au choix : latin/grec 2h       - Histoire et géographie 8h

ou oral presse LV 2h

 
Un cadre de travail privilégié

Un suivi et une valorisation de chaque étudiant

Les enseignants veillent à pratiquer une pédagogie différenciée, attentive à la progression de chacun et au développement de la confiance en soi. Ils ont à cœur la recherche de l'excellence et la valorisation optimale du parcours de chaque étudiant, en encourageant les ambitions les plus hautes, y compris pour l'intégration des Ecoles normales supérieures (ENS).

Une équipe professorale stable

Le choix des professeurs de CPGE par l'Inspection générale, sur candidatures nationales, assure la qualité et l'homogénéité du recrutement ainsi que la stabilité de l'équipe enseignante. Il garantit la pérennité du travail en équipe et favorise le dialogue entre les disciplines.

Un soutien et une entraide organisés

L'atmosphère de travail des CPGE du lycée Guist’hau est à l'opposé de l'image de concurrence exacerbée qui court parfois au sujet des classes préparatoires.

Durant toute sa scolarité chaque étudiant bénéficie d'un système de tutorat. Il est suivi tout au long de l'année scolaire par un professeur référent qui lui prodigue des conseils méthodologiques et l'aide dans la construction de son projet d'orientation.

Un environnement stimulant

Nantes est une grande métropole étudiante, dotée d’une vie culturelle intense, et de nombreuses possibilités d’enrichissement intellectuel. La Prépa s’appuie sur cet atout pour offrir aux étudiants l’ouverture au monde et au débat intellectuel requise par leur formation. Des sorties sont ainsi organisées pour les étudiants : trois spectacles du Grand T chaque année, ainsi que la participation à un cycle de découvertes des métiers de l'édition, en partenariat avec la Maison des Ecrivains et Traducteurs de Saint-Nazaire.

  

 

 

 

Quelques-uns des attraits du Lycée Guist'hau : l'ambiance de l'hypokhâgne, la proximité de la mer,

la Loire, et le Lieu unique, centre culturel nantais

 
Des débouchés nombreux, variés et très attractifs pour les littéraires

L'intérêt des CPGE est d'offrir une grande diversité de débouchés qui valorisent la formation littéraire des étudiants.


Près de 50 grandes écoles accessibles grâce à la BEL

Qu'est-ce que la BEL?

Depuis 2008 les débouchés des classes préparatoires littéraires se sont considérablement élargis : avec l’instauration de la BEL (Banque d’épreuves littéraires), à l’issue de la deuxième année, les étudiants peuvent se présenter, en fonction de leurs goûts et de leur niveau, à un grand nombre d’écoles partenaires par le biais d’un concours écrit commun. Les épreuves d’admission, orales, sont en revanche spécifiques à chacune d’entre elles et adaptées au profil des étudiants khâgneux.

Quelles sont les écoles que l'on peut intégrer au bout de deux ans grâce à la BEL?

1. Les Ecoles normales supérieures (ENS de Paris et de Lyon)

Ce sont les écoles les plus prestigieuses. En intégrant ces écoles, l'étudiant bénéficie d'une formation de premier ordre et perçoit un traitement pendant quatre ans. Le Lycée Guist’hau prépare les étudiants à l’ENS de Lyon et à l'ENS de Paris-Saclay (autrefois Cachan), pour l'option anglais.

2. Des écoles qui forment aux métiers de la traduction et de la communication

Ecole des hautes études en sciences de l'information et de la communication (CELSA - Université de Paris-Sorbonne)

Institut supérieur d'interprétation et de traduction (ISIT).

Ecole supérieure d'interprètes et de traducteurs (ESIT - Université Sorbonne nouvelle - Paris III).

3. Les écoles de management et de commerce

HEC, ESSEC, ESCP, EM, EDHEC, Audencia, etc.

Le taux de réussite aux concours est plus élevé que dans les classes préparatoires de type ECE ou ECS car le nombre de candidats est moindre par rapport au nombre de places relativement conséquent qui sont réservées aux khâgneux. Pour plus de précision, cliquer ici

4. Des écoles de sciences politiques

Institut supérieur du management public et politique (ISMaPP).

Instituts d'études politiques (IEP) de province. Certains IEP (Rennes, Lille, Saint-Germain-en-Laye) s'appuient sur les résultats de la BEL pour dispenser les meilleurs étudiants d'épreuves d'admissibilité, et leur permettre d' intégrer directement en L3 ou en M1. Pour plus de précision, cliquer ici

 

Des concours extérieurs à la BEL

La formation exigeante et encore très générale des classes préparatoires littéraires permet d'être préparé et accompagné efficacement pour présenter des concours extérieurs à la BEL et intégrer au terme de l'hypokhâgne, des écoles comme l'Ecole du Louvre ou les Instituts d'études politiques, qui recrutent sur concours en L2 ou en M1.

Des parcours d'excellence dans l'enseignement supérieur

Grâce à la formation pluridisciplinaire, dense et exigeante reçue dans nos classes préparatoires, nos étudiants accèdent à des parcours universitaires brillants. 

- Les anciens khâgneux figurent parmi les meilleurs étudiants de licence et accomplissent fréquemment un double cursus (ex. lettres / langue vivante). Les bons résultats du lycée obtenus à la BEL (sous-admissibilités) permettent à nombre d’entre eux d’être admis directement en master après trois ans de CPGE (université de Nantes, universités de Paris-Sorbonne). Un passage à l'Université après la khâgne permet par ailleurs à certains d'intégrer Sciences Po Paris en master

- Par ailleurs, tous les ans, plusieurs de nos étudiants de khâgne sont admis sur sélection en master dans les Ecoles normales supérieures (ENS).

- Pour les étudiants qui se destinent à devenir enseignant, les CPGE littéraires sont la voie royale pour se préparer au CAPES et surtout à l’agrégation.

Nos étudiants ont depuis 10 ans obtenus d'excellents résultats : plusieurs admis à l'ENS-Lyon et à l'ENS-Cachan, des admissibles en nombre significatifs, des intégrations dans de bonnes écoles de Management (EDHEC, Audencia, Grenoble), et aux IEP de Rennes, Lille, Strasbourg et Aix.

Pour le détail des résultats obtenus par nos étudiants en 2017, cliquer ici

 

Un parcours sécurisé

Le contenu des enseignements en classes préparatoires est pluridisciplinaire. Cela permet de repousser les choix définitifs d’orientation au terme d’une ou deux années d’études. Cette stratégie d’attente garantit aux étudiants une certaine sécurité et une certaine liberté.

Grâce aux partenariats développés par le lycée Guist’hau avec les universités de Nantes et certaines universités parisennes,  les étudiants obtiennent une validation universitaire de leurs études en CPGE qui leur permet de poursuivre leur formation en licence (2e et 3e années), voire en master sous certaines conditions, pour ceux qui auront fait une deuxième khâgne (on dit khûber dans le jargon des prépas...). Ces débouchés universitaires accessibles après une hypokhâgne ou une khâgne sont particulièrement variés : lettres classiques, lettres modernes, philosophie, histoire, histoire de l’art, géographie, langue, littérature et culture étrangère, droit, sciences politiques, sciences du langage, aménagement du territoire, communication, métiers du livre, arts du spectacle, etc.

A très bientôt !

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1