En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

DMA Régie Spectacle

DMA Régie Spectacle

Par admin guisthau, publié le vendredi 9 avril 2010 09:37 - Mis à jour le jeudi 13 avril 2017 13:13

Introduction au métier de régisseur son ou régisseur
lumière de spectacle vivant.

         Photo Alban Lecuyer Photo Alban Lecuyer

           
      Le spectacle vivant est l’aboutissement d’un processus de création artistique (modèle) sous forme de représentation devant un public (évènement unique et éphémère). Il est le produit d’un travail d’équipe caractérisé par la synergie des compétences techniques et artistiques.
      Le technicien du spectacle se définit alors par l’exercice d’un métier dans une logique artisanale d’apprentissage où le savoir et le savoir-faire s’allient au savoir-être.
      L’accès à ces métiers se fait encore par cooptation, par la reconnaissance d’un socle de valeurs humaines et de culture communes, alliées à des compétences repérables et reconnues par les pairs.
      La taille et l’organisation du milieu professionnel en petites ou moyennes structures culturelles tendent à favoriser une logique horizontale nécessitant autonomie et capacités créatives.
     La position du régisseur dans le spectacle vivant fait de lui la charnière entre « l’idée » du créateur et sa mise en oe uvre pour le spectateur. Par sa compréhension du discours du créateur et sa maîtrise des outils techniques, Il doit assurer la résolution technique d’un projet artistique.
     Enfin, les techniciens du spectacle vivant exercent dans un univers marqué par l’évolution rapide des techniques et la prise en compte des risques personnels et professionnels.


     Le diplôme des métiers d’art de la Régie de Spectacle, option Lumière et option Son, associe étroitement au sein du travail la compréhension du discours artistique, la recherche et la réalisation.
     Une place fondamentale est réservée à la connaissance culturelle et artistique de la création du spectacle vivant. Il s’appuie sur des savoirs théoriques susceptibles de mettre en perspective, avec des outils d’analyse pertinents, une culture approfondie de l’image, du son et de l’univers du récit dramatique et scénique.
     Au cours du cursus de deux années, des démarches de recherche, d’expérimentation et de spécialisation dans les champs artistiques des formes scéniques sont valorisées.
     L’environnement technique offert dans le cadre de la formation permet de maîtriser les domaines de réalisation sur des outils traditionnels et d’innovation dédiés au spectacle vivant.
     La valeur ajoutée du diplôme des métiers d’art de la Régie de Spectacle, option lumière et option son, réside dans le renforcement et le croisement de trois cultures, artistique, scénique et technologique.
     Pour mener à bien les tâches qui lui sont confiées, le régisseur doit associer polyvalence des savoirs, spécialisation des compétences dans le domaine de la lumière ou du son et autonomie et responsabilité dans le cadre d’un travail d’équipe.
     Le diplôme des métiers d’art de la Régie de Spectacle, option Lumière et option Son, vise à préparer les futurs diplômés aux évolutions du métier de régisseur et aux transformations non des logiques mais des pratiques.

 

 

 

 

Pièces jointes